Père Fouettard Corporation

November 21, 2018

Découvrez le côté obscur du Père Noël !

 

Au Japon, c’est la crise. Pas facile d’avoir un boulot quand on n’a pas de diplôme. Miharu Hino, 22 ans et abonné aux CDD pourris, en sait quelque chose.
Et le Père Fouettard, vous connaissez ? Celui qui se balade à Noël avec un fouet et un grand sac pour y plonger les vauriens. Miharu s’apprête à faire sa connaissance.
Bien loin d’être un affreux moutard, notre héros se retrouve malgré lui au fond du sac du père Fouettard, en route pour le pôle Nord ! Il y découvre le véritable visage de Noël, plus proche d’une multinationale peu scrupuleuse que d’un atelier coquet. La petite entreprise du Père Fouettard ne connaît pas la crise.

 

C’est à la fois surprenant et captivant comme manga. Nous sommes donc transportés du côté caché de Noël avec ce redoutable et effrayant père fouettard qui a un véritable don pour dégoter les pires punitions possibles pour les garnements.

 

Le personnage de Miharu va découvrir que le père Noël a disparu mais que la fabrication des jouets continue malgré tout. Le père fouettard lui cache quelque chose, mais quoi ? et que se passe-t-il réellement, telle est la question.

 

Dans le tome 2 qui est sorti en même temps que le tome 1, Knecht Ruprecht, le père fouettard, va proposer un contrat à durée indéterminée à Miharu qui va vite se rendre compte que s’il y a pas mal d’avantages, il y a tout autant de désavantages.

 

Portrait de notre société tout en humour décalé. On ne s’ennuie pas non plus avec ce deuxième opus dans lequel il y a pas mal de surprises et de rebondissements.

 

Au niveau graphique, c’est plutôt bien fait. Hikaru Nakamura, la mangaka est déjà l’auteure du manga intitulé « Les vacances de jésus & Bouddha », elle n’en est pas à son premier essai.

Le graphisme se concentre essentiellement sur les personnages qui sont dynamiques et très expressifs. Peu d’attention est portée sur les décors qui sont absents pour la plupart du temps dans le récit.

 

Le mythe est détourné d’une belle manière tout à fait crédible. Avec ce père fouettard aux méthodes radicales mais pas si dénuées de sens.
Je ne doute pas un seul que tout comme moi, vous croyez toujours au père Noël. Hé bien, croyez aussi au père fouettard !

 

 

 

 

 

Please reload

à la une

Père Fouettard Corporation

21/11/2018

1/2
Please reload

Chroniques récentes

19/01/2018

17/01/2018

10/01/2018

05/04/2017

Please reload

Search By Tags
Please reload