Ryle et Louis

January 17, 2018

Chronique d’une baston fantastique en trois tomes.

 

Nous sommes il y a fort longtemps, au royaume de Reims alors considéré comme la plus belle de toutes les contrées. Un paradis aux terres fertiles  et aux eaux abondantes, un royaume prospère faisant naître la convoitise et amenant les tentatives d’invasions.


Mais cette fois, l’ennemi n’est pas humain ! Depuis quelque temps, un étrange phénomène perturbe la vie de la capitale du royaume : une lance volante s’attaque aux habitants pour les assassiner.
Mais un mercenaire nommé Ryle va se mesurer à l’arme démoniaque, qui finit par se métamorphoser en être humain… Il s’agissait en réalité de Louis, le prince héritier du royaume !
Enfin réunis, les deux hommes aux destins entremêlés, la lance et l’épée, vont alors se jeter corps et âme dans une bataille sans précédent !

 

Voici une série d’aventure fantastique qui sera bouclée en 3 tomes. C’est un shonen paru aux éditions Kana, dans la collection « Dark Kana » et le récit est signé  Nana Natsunishi une mangaka qui a débuté en 2010.

 

Une histoire qui se passe à Reims donc, un cadre un peu inhabituel pour un manga et l’histoire commence avec un monstre difforme qui a transformé tout le monde au château en arme vivante avec un œil étrange. C’est Ryle, mercenaire aux ordres du prince qui sera le premier libéré de cette malédiction après avoir été transformé en épée et qui après avoir soigné ses blessures tentera de sauver les autres. Un scénario classique pour le genre, des personnages peu développés (c’est normal il n’y aura que trois tomes et nous n’en avons pas réellement le temps) mais ils sont cependant attachants et intrigants. Au niveau graphique, le trait est moderne et fluide et ce premier tome offre une bonne lisibilité de l’histoire. Nous sommes dans un manga d’action et il y a peu de surprises mais le rythme est plutôt soutenu, les combats sont bien évidemment fréquents et bien sûr toujours remportés par nos deux héros. Une histoire fantastique sur fond d’époque médiévale

En bref, un manga sympa, pas hyper original mais qui plaira à coup sûr aux fans du genre. Et une série courte ce qui permet de s’ouvrir à d’autres lectures.

 

 

 

Please reload

à la une

Père Fouettard Corporation

21/11/2018

1/2
Please reload

Chroniques récentes

19/01/2018

17/01/2018

10/01/2018

05/04/2017

Please reload

Search By Tags
Please reload