En route sur les chemins de Compostelle

October 13, 2017

Nous sommes donc sur les chemins de Compostelle en compagnie de Jean-Claude Servais.
J-C Servais, auteur dessinateur belge est habitué à nous faire découvrir la Gaume et les Ardennes belges. Et cette fois il nous emmène sur les chemins de Compostelle, en Belgique, France, Espagne mais aussi en Allemagne et en Scandinavie. Les personnages vont se croiser sur la route, au même rythme qu’ils croisent les histoires de leurs prédécesseurs en un subtil mélange de passé et de présent.


Lieu hautement symbolique, Compostelle attire chaque année des milliers de pèlerins à travers l'Europe. Et nous allons y retrouver Blanche, Céline, Dominique et Alexandre qui vont, eux aussi, emprunter ce chemin à un moment de leur vie. Dépositaire d'un savoir précieux auquel son grand-père alchimiste l'a initiée, Blanche part de Belgique sur ses traces, après qu'il eut été retrouvé sans vie sur une plage près de Compostelle.
Le point de départ de Céline se situe au Mont-Saint- Michel, où elle a commencé son noviciat, Dominique de Saint-Mathieu de Fine-Terre en Bretagne. Quant à Alexandre, guide de montagne dans les Alpes suisses, c'est le décès de Margaux qui va le jeter, lui aussi, sur cette route pleine de questions, mais peut-être aussi de réponses. Deux femmes, deux hommes, quatre personnalités distinctes, venus de quatre horizons différents pour suivre pas à pas les méandres d’un parcours unique. Au fil de ces voyages initiatiques et de ces destins croisés, Jean-Claude Servais nous emmène avec lui, pour un récit en sept albums, sur les chemins de France et nous fait découvrir des paysages sublimes et des lieux nourris de culture, d'histoire et de mystères.

 

Jean-Claude Servais est un dessinateur réaliste qui aime parler de la campagne et de sa région, la Gaume; son univers est à la fois sensible et doux et cela colle parfaitement avec ce récit dont le quatrième tome sort aujourd’hui. Des personnages attachants, en quête de réponses existentielles, de sérénité, de connaissances aussi. Une plongée passionnante dans notre patrimoine européen (les Chemins de Compostelle sont depuis 1987 reconnus comme le premier itinéraire culturel européen) qui s'associe à une remarquable qualité documentaire. Il s'attache à décrire avec précision l'atmosphère, l'histoire et le mystère des lieux traversés par ses personnages et nous fait ainsi voyager au fil des pages et des albums.

 

Sept tomes pour raconter les trajectoires de quatre personnages... Ce chiffre 7 aurait ’il une valeur symbolique lui aussi dans le cadre de ce récit inspiré? Le chiffre 7 est un chiffre magique, bien sûr!  Dira Jean-Claude Servais et il lui faudra bien ça!  Au troisième tome,  nous n’étions qu’au niveau de Nantes et de Paris.  Il y aura encore du chemin !

 

Des flèches de Notre-Dame aux souterrains de Doué-la-Fontaine, en passant par la cathédrale de Chartres et le château de Gilles de Rais, c’est le premier circuit d’un mystère sanglant qui se boucle dans ce quatrième volume. Quand le passé se fait obstacle à l’avenir, il faut l’innocence de l’amour pour continuer d’avancer sans se retourner. Et si le Vampire de Bretagne n’était pas celui que l’on croyait ?

 

Et je vous souhaite une bonne route vers Saint-Jacques.

 

 

Please reload

à la une

Père Fouettard Corporation

21/11/2018

1/2
Please reload

Chroniques récentes

19/01/2018

17/01/2018

10/01/2018

05/04/2017

Please reload

Search By Tags
Please reload