Mickey Mouse - Café "Zombo"

December 2, 2016

Aujourd'hui je vais vous parler de Mickey !

 

Alors vous vous souvenez peut-être, nous avions déjà parlé de Mickey dans une chronique précédente. En effet Glénat lançait alors une collection "Mickey par…" et le premier album était réalisé par Cosey avec la "Mystérieuse Mélodie" qui nous contait la rencontre de Mickey avec Minnie.

 

Un second album s'en est suivi réalisé par Lewis Trondheim et Nicolas Keramidas avec "Mickey's craziest adventures", une folle aventure donc dans laquelle Mickey et Donald unissaient leurs forces pour retrouver Pat Hibulaire et les Rapetou qui avaient dévalisé le coffre-fort de l'oncle Picsou.

 

Le troisième volait de cette magnifique série a été réalisé par Tebo et nous présente la "Jeunesse de Mickey". Dans cet album, Oncle Mickey raconte des histoires  à son arrière-petit-neveu Norbert pour lui faire sortir le nez de sa sempiternelle console de jeux (tiens… il me semble avoir déjà entendu cela quelque part… enfin, soit)  Mickey lui raconte donc des histoires mais pas n'importe quelles histoires car il s'agit des ses propres aventures. Celles où il fut cow-boy, prisonnier dans le bayou, as de l'aviation, trafiquant de chocolat ou même astronaute.

 

Alors après nous avoir livré ces 3 excellents récits très différents graphiquement et narrativement, les auteurs s'étant appropriés Mickey dans leur propre style graphique, voici qu'arrive le très attendu "Café Zombo" réalisé par l'excellentissime Régis Loisel.
Loisel, c'est la mythique "Quête de l'oiseau du temps" avec le chevalier Bragon ancien élève du Rige qui va accompagner sa fille Pelisse dans cette quête afin de contrer Ramor le Dieu maudit. C'est lui aussi qui revisite magistralement "Peter Pan" dans lequel il nous offre de la magie, de la poésie mais aussi énormément de souffrance et de cruauté dans les bas-fonds de Londres. C'est aussi à lui que nous devons la saga du "Magasin général" ou encore "Le grand Mort" plus récemment.

 

Mais revenons à Mickey et le "Café Zombo". Il s'agit tout d'abord d'un bel objet. Présenté en format à l'italienne avec une couverture matte et un dos toilé. En précisant tout de même que les 3 autres albums aussi sont très soignés au niveau présentation. Ensuite en plus de l'objet, Loisel nous livre une aventure de Mickey qui se déroule en 1930 pendant la grande dépression (période qui va de 1873 à 1896 qui marque la fin du XIXème siècle par une crise économique mondiale de grande ampleur). Nous retrouvons ici Mickey avec son compagnon Horace. Tout deux cherchent du boulot comme tous les matins, mais un jour, dépités de ne rien trouver ils décident d'emmener leurs amies Minnie et Clarabelle en vacance et de rejoindre leur ami Donald. Mais à leur retour la ville à changé car un banquier véreux a réussi à exproprier les habitants du quartier pour le raser et y faire un terrain de golfe. De plus les travailleurs embauchés pour ce projet sont devenus accros à une mystérieuse substance, le "café zombo" qui en fait des zombies. Mais nos amis vont tenter de résister…

 

Un album superbe dans lequel Régis Loisel est à la fois scénariste, dessinateur et coloriste, cela n'était plus arrivé depuis "Peter Pan". Il nous livre un génial récit en hommage au Mickey de Floyd Gottfredson en reprenant le schéma des strips horizontaux de l'époque.
Une aventure pleine d'humour avec un récit tout en légèreté au sein de la thématique de la crise de l'emploi avec les dérives du capitalisme. Qui aurait d'ailleurs imaginé un jour voir Mickey chercher du travail…


Si comme moi vous aimez Régis Loisel alors n'hésitez pas, vous trouverez dans ce bel hommage du grand Loisel. C'est un album que vous devez absolument mettre sous le sapin.

 

À offrir ou à se faire offrir !

 

 

 

Please reload

à la une

Père Fouettard Corporation

21/11/2018

1/2
Please reload

Chroniques récentes

19/01/2018

17/01/2018

10/01/2018

05/04/2017

Please reload

Search By Tags
Please reload