Seuls

November 25, 2016

Ils sont cinq... mais ils sont SEULS.

 

Il y a d'abord Yvan, 9 ans, l'artiste rigolo et carrément lâche. Il y a ensuite Leïla, 12 ans, la garçonne énergique et optimiste. Viennent ensuite Camille, 8 ans, la naïve généreuse et moralisatrice et Terry, 5 ans et demi, le gamin turbulent et attachant. Et puis, il y a aussi Dodji, 10 ans, l'ours au grand cœur. Ces cinq enfants se réveillent un matin et constatent que tous les habitants de la ville ont mystérieusement disparu. Que s'est-il passé ? Où sont leurs parents et amis ? Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans une grande ville vide et vont devoir apprendre à se débrouiller... SEULS !

 

Voilà donc le pitch de départ de cette génialissime série de Fabien Vehlmann (qui scénarise aussi les dernières aventures de Spirou et Fantasio) et Bruno Gazzotti (aussi dessinateur de la série Soda) aux éditions Dupuis. Une série qui a débuté il y a dix ans en 2006 et qui nous livre son dixième épisode cette année avec pour titre « la machine à démourir ».
Bonne nouvelle, nous devrions même avoir droit à un film en 2017.

 

« SEULS » est une série qui peut se lire dès 10 ans. Les personnages sont très attachants et au fil des cycles de la série, ils vont apprendre à mieux se connaître pour former un petit groupe solide. Groupe qui va faire d’étranges rencontres et autour duquel d’autres personnages vont venir s’accrocher. Etrange histoire que cette disparition des adultes, mais au fil des albums nous allons petit à petit comprendre ce qui leur est arrivé.
Une BD dans laquelle il y a de la violence et du sang, de l'humour et de l'amour et une bonne dose d'aventure. Nous sommes partis avec une histoire qui paraissait assez simple mais qui finalement nous laisse nous poser pas mal de questions…


Pourquoi sont-ils seuls ? Que s’est-il réellement passé ? Les adultes ont-ils vraiment disparu ou bien ont-ils eux-mêmes disparu du monde qu’ils connaissaient ?
Mais petit à petit, au fil des albums, nos jeunes héros découvrent quel a été leur destin.

Nous entamons donc le troisième cycle de cette saga avec ce tome 10 dans lequel le jeune Terry va tenter de construire une « machine à démourir » qui devrait leur permettre de quitter le monde des limbes et de retourner dans le monde des vivants. Mais l'apparition de Camille, qui offre au Maître des couteaux une mystérieuse pierre ensanglantée, va rendre ce dernier fou de rage. Et c'est à ce moment-là que Terry va vraiment regretter d'avoir offert une tronçonneuse comme cadeau de Noël à son ami amateur d'objets très tranchants...

En bref une BD de grande qualité, originale qui mêle action, humour et mystère et qui nous tient en haleine d'un bout à l'autre de chaque album.


Pas étonnant que les jeunes l’ adorent ! Mais je le conseille aussi aux adultes sans aucune hésitation ! 

 

SEULS - T10 - "La machine à démourir"
Editions Dupuis

 

 


 

Please reload

à la une

Père Fouettard Corporation

21/11/2018

1/2
Please reload

Chroniques récentes

19/01/2018

17/01/2018

10/01/2018

05/04/2017

Please reload

Search By Tags
Please reload