Boitelle et le café des colonies / Dilemma

January 14, 2016

Bonjour George et merci de m'accueillir dans votre émission pour cette nouvelle chronique hebdomadaire.       

Je vais donc tenter chaque semaine de vous faire partager ma passion de la bande dessinée et mettant l'accent sur une des nouveautés, bande dessinée, manga ou comics, qui sortent chaque semaine.

 

 

Mais pour cette première chronique, je vais me permettre de vous parler de 2 BD parmi les sorties de ces deux premières semaines de janvier.

 

Tout d'abord une BD dont le thème est encore malheureusement d'actualité, à savoir le racisme.

Elle s'intitule "Boitelle et le café des colonies". Nous sommes ici dans l'adaptation en bande dessinée d'une nouvelle de Guy de Maupassant (nouvelle publiée en 1889).

L'histoire nous parle de l'idylle entre une serveuse noire et un militaire blanc. Idylle qui fut brisée par les mentalités racistes de cette fin de XIXème siècle.

De passage chez un des ses clients, le père Boitelle qui est "ordureux" (à savoir qu'il s'occupe de toutes les besognes crasseuses dont personne ne veut), va se remémorer sa jeunesse lorsqu'il était soldat au Havre. Et plus précisément son coup de foudre pour Norène, une belle serveuse Africaine travaillant au café des colonies. Une belle idylle va naître entre eux mais cette immense passion va se heurter au racisme quotidien et à la résistance de ses parents, de simples paysans, qui ne savaient même pas qu'il put exister des gens de couleur noire et qui ne vont pas accepter le mariage un peu trop coloré de leur fils.

Sébastien Morice, qui s'est illustré l'année passée avec "Le facteur pour femmes" et Didier Quellat-Guyot, le scénariste, nous livrent ici un one-shot à la fois historique et sentimental avec énormément de tendresse et d'humanité pour les personnages. Une belle idylle pourtant avec une femme noire, encore appelée "négresse" à l'époque et ce dans un contexte social où justement les "noirs" étaient encore considérés comme des bêtes de zoo. Un dessin d'une grande maîtrise, semi réaliste et plein de douceur et avec des couleurs magnifiques.

Il s'agit là d'ailleurs de la première BD de Sébastien Morice car elle fut publiée à l'origine en 2010 chez Petit à Petit sous le titre "Le café des colonies". Et à l'occasion de cette nouvelle publication chez Grand Angle, la narration a été quelque peu remaniée. Nous avons aussi en supplément une courte nouvelle très attendrissante en guise d'épilogue.

Un mélange réussi entre littérature et bande dessinée, un duo dessinateur, scénariste à suivre. déjà avec "Le facteur pour femmes" et suivra aussi un polar Tahitien qui se déroulera en 1914.

 

Et puis je voulais plus brièvement vous parler d'une autre sortie dont le titre est "Dilemma" avec Clarke au dessin.

Alors Clarke est connu notamment pour la série "Mélusine" la charmante sorcière ou la série humoristique "Mister President". Mais aussi "Cosa Nostra" ou "Nocturne" dans la collection signé.

Ici, Dilemma est nettement plus sérieux, nous avons 2 histoires qui se déroulent simultanément. D'une part nous sommes en Grèce en 354 avant JC avec des philosophes qui joutent verbalement et d'autre part en Egypte en 1937, où un archéologue allemand découvre des centaines de parchemins semblant prédire l'avenir du monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

à la une

Père Fouettard Corporation

21/11/2018

1/2
Please reload

Chroniques récentes

19/01/2018

17/01/2018

10/01/2018

05/04/2017

Please reload

Search By Tags
Please reload