Quelques nouveautés

June 17, 2016

Aujourd’hui, rassurez-vous je ne vais plus vous parler d’érection comme la semaine passée.

Je ne vous ferai pas non plus l’éloge d’une seule BD, je vais plutôt, une fois n’est pas coutume vous présenter plusieurs nouveautés de cette semaine.

 

Tout d’abord, Cognac dont je vous avais parlé du premier tome à sa sortie. Cette semaine le second tome « un mort dans l’arène » nous permet de nous replonger dans l’enquête que mène Anna sur la mort dramatique de son amie d’enfance et ce sur fond de reportage photographie dans la Charente, berceau du Cognac. Enquête qui n’est pas pour autant terminée s’agissant ici d’un triptyque. À suivre donc dans un troisième et dernier volet à paraître prochainement.


Autre nouveauté : Valmy – Septembre 1792. Premier chapitre d’une série de 5 récits indépendants scénarisés par Thierry Gloris. Leur lien : une bataille marquante. Chacune illustrera à sa manière la question suivante : que signifie « être français » ?

Premier de ces 5 récits, la bataille de Valmy. Une bataille curieuse qui verra l’armée professionnelle des rois coalisés d’Europe rebrousser chemin face aux cris d’enthousiasme des jeunes conscrits français. Pourtant, il s’agit d’un événement majeur. Grâce à cette victoire inespérée et hautement psychologique, la Convention abroge la monarchie, la France devient républicaine et entre dans une nouvelle ère.

 

Ordo Ab Chaos – L’ordre du chaos. 6ème et dernier chapitre. 7 siècles de manipulations, 6 personnages historiques, 1 objectif secret.
Quand le monde est dominé par le mal, nous faisons le bien. Mais lorsqu’il est dominé par le bien.. alors nous faisons le mal. Nous sommes… les veilleurs. Notre but ? dérégler la mécanique d’une apocalypse annoncée. Neutraliser six grands hommes, les six grands rouages de l’Ordre du Chaos. Après Jérôme Bosch, Machiavel, Nostradumus, Charlotte Corday et Talleyrand, nous retrouvons Albert Einstein, un vieux fou dépassé par la science moderne. A moins que son personnage de clown médiatique ne cache le secret de l’arme ultime…

 

« Androides » ensuite. Nouvelle série concept, 4 histoires compètes de science-fiction dont le personnage central est un androïde. Série dirigée et scénarisée par jean-Luc Istin chez Soleil Anticipation

Nous sommes en 2545, l’humanité est frappée de stérilité. Plus personne sur terre n’a engendré d’enfants depuis 500 ans. Si la société Microcorp n’avait pas inventé le mélange « la pilule bleue », la Terre serait aujourd’hui inhabitée. Grâce au « mélange », la jeunesse éternelle est garantie. Plus de maladies, plus de vieillesse.
C’est dans ce contexte que Liv Anderson, flic au caractère bien trempé, enquête sur le meurtre d’un directeur de musée, retrouvé chez lui criblé de balles.
Très vite, ce qui ressemble à une banale affaire semble conduire à une donnée si secrète qu’elle pousse ses gardiens à tuer quiconque s’en approche.
Parallèlement, Anna Hopkins, restauratrice d’oeuvres d’art, se sent de plus en plus mal. Elle consulte le Dr Castle et le verdict tombe. Depuis 500 ans, l’humanité est stérile, mais…
… Anna est enceinte...

 

 

Enfin, pour terminer aujourd’hui et après 4 ans d’absence, nous retrouvons Durango de Yves Swolfs et Iko pour un 17ème tome intitulé « Jessie ». Avec Durango, nous sommes dans les plaines sauvages du Wyoming à la fin du 19ème siècle. Redoutable expert de la gâchette, le cavalier solitaire promène sa silhouette de villes-champignons en postes-frontières, à la poursuite de hors-la-loi. Surnommé « Le Pacificateur », il n’hésite jamais à contourner la loi pour servir sa propre justice.

Dans ce 17ème tome, après un affrontement mouvementé en Californie, Durango part soigner ses blessures auprès de son vieil ami, le shérif Larry Haynes, dans la paisible ville de Hancock…
Le répit est hélas de courte durée, car un important  transport de fonds est attaqué et les coupables restent introuvables, de même que le magot qu’ils ont volé ! Au même moment, la jeune Jessie débarque en ville et cherche des noises à Maxwell, le tenant du saloon local…

Voilà pour ma sélection de nouveautés de la semaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

à la une

Père Fouettard Corporation

21/11/2018

1/2
Please reload

Chroniques récentes

19/01/2018

17/01/2018

10/01/2018

05/04/2017

Please reload