Quand Mickey rencontra Minnie !

March 11, 2016

Certains parfois qualifient la BD de petits Mickey…
Hé bien justement aujourd’hui, je vais vous parler de Mickey. Mais pas exactement le Mickey de Disney. Il s’agit ici du Mickey par Cosey d’après Disney.

 

Alors Cosey est bien évidemment un nom connu du monde de la BD notamment pour son diptyque « à la recherche de Peter Pan » mais aussi pour « Jonathan » qui incarna une bande dessinée nouvelle lors de son apparition dans le journal de Tintin au milieu des années ’70.
Et Cosey nous présente ici un album qui fait partie chez Glénat de ce qu’ils appellent « Mickey par… ». Collection qui compte un autre album, réalisé lui par le duo formé par Lewis Trondheim et Keramidas.

 

Mais restons avec Cosey qui nous présente un album dont le titre est « Une mystérieuse mélodie ou comment Mickey rencontra Minnie ».


Travailler dans l’univers Disney était un vieux rêve pour Cosey, qui en 1978 s’était d’ailleurs présenté avec ses dessins au studio Disney à Burbank. Il n’a donc pas eu à réfléchir très longtemps lorsqu’il y a deux ans Jacques Glénat lui a demandé s’il avait envie de dessiner un album de Mickey.

Tout un programme pour un album tendre et espiègle dans lequel il imagine la rencontre entre Mickey et Minnie. L’univers de Disney y est fidèlement évoqué, nous avons d’ailleurs le plaisir de retrouver dans l’album nos amis Dingo et Pluto mais aussi Horace et Clarabelle.

 

Cosey nous situe son histoire 1927, c'est-à-dire un an avant la première aventure de Mickey accompagné alors de sa fiancée Minnie.

Mickey se prépare une excellente quiche au gruyère et termine son nouveau scénario des joyeuses aventures de Dog the Dog (qui deviendra Pluto) avant de sauter dans le train qui l’emmène jusqu’à Big Boss, son producteur à Los Angeles. Big Boss, nouvellement entiché de Shakespeare, demande à Mickey d‘oublier ses "happy ends" et d’écrire une vraie et sombre tragédie. Dans le train du retour, Mickey, désemparé, s’efforce d’envisager des scènes dramatiques, lorsque l’éclairage du wagon tombe en panne. Impossible dans la nuit de distinguer les traits de la passagère qui s’est installée sur la banquette à côté de lui et qui bientôt fredonne doucement un air de musique. À l’arrivée, le matin, Mickey seul sur la banquette, remarque la disparition de son scénario. Tout semble confirmer que le document a été enlevé par sa voisine, ce qui serait sans importance puisque le scénario était refusé, sauf qu’il y a eu un malencontreux échange : Mickey a emporté par erreur un manuscrit original de Shakespeare que Dingo avait déniché aux puces et vendu à prix d’or à Big Boss ! Comment retrouver l’énigmatique voyageuse, avec pour seul indice, une mélodie inconnue ?

 

Un Mickey magnifique avec sa touche vintage, Cosey n’ayant pas voulu le soumettre à son style graphique.

À découvrir donc aux éditions Glénat ainsi que l’album de Trondheim et Keramidas intitulé lui "Mickey’s craziest adventures".

 

 

 

 

 

Please reload

à la une

Père Fouettard Corporation

21/11/2018

1/2
Please reload

Chroniques récentes

19/01/2018

17/01/2018

10/01/2018

05/04/2017

Please reload

Search By Tags
Please reload